• Suivez-nous

    Stay
  • Stay
  • Visitez
  • Contribuez

    Vous êtes le bienvenu pour raconter votre voyage ou apporter un commentaire, Pensez à vous inscrire ou à vous connecter si vous êtes déjà inscrit.

    Stay
  • Destinations
    Stay
  • Thèmes

Est Sicile 9/9 Syracuse que j’aime

Méditerranée ionienne Italie Sicile Etna Syracuse Ortygie Ortigia côte port grec histoire baroque ville sicilien  La piazza del Duomo centre historique de l'île d'Ortygie (Ortigia) depuis la plus haute antiquité grecque

Mon coup de foudre.  "J'aimerais voir Syracuse..." J'ai souvent fredonné cette chanson d’Henri Salvador et rêvé de cette ville mystérieuse que je ne savais même pas situer sur une carte. Or je l’ai trouvée en Sicile. Elle a été un des grands coups de cœur de mon voyage. Je n’y suis restée que quelques heures mais j’aurais pu y rester une journée entière, voire plusieurs jours… Je me suis contentée de la petite île d’Ortygie (Ortigia), où s’est condensée l’histoire de cette ville. J’y ai ressenti une atmosphère, des lumières et des couleurs, aussi douces  et paisibles que dans la chanson d’Henri Salvador.  Je comprends pourquoi, dès l’antiquité, l’auteur latin Cicéron avait qualifié Syracuse de « plus belle cité du monde ».

A l’époque de Cicéron  (qui vivait quelques années avant Jésus-Christ), cette cité, m’a-t-on expliqué, avait déjà beaucoup vécu puisqu’elle avait été fondée par des colons grecs venus de la ville de Corinthe plus de 700 ans avant Jésus-Christ !  L’histoire de ce carrefour de la Méditerranée occidentale avait déjà été racontée dans toute la littérature antique bien avant Cicéron. C’est dans cette ville qu’est née l’expression « l’épée de Damoclès » et que vécut Archimède,....Après la période romaine, Syracuse connut des empereurs de Byzance, de Germanie, des dynasties musulmanes, des rois normands, angevins, aragonais, etc… Après les tremblements de terre de 1693 l‘architecture baroque (comme à Noto et Raguse) couronna la ville. Un écrivain français contemporain, Dominique Fernandez, a écrit que Syracuse était « Un mélange de Venise, d’Afrique et d’Orient ».

C’est sans doute pourquoi cet empilement d’époques et d’histoires aussi étonnantes  m’a envoûtée. Je n’ai pas forcément bien compris toutes les strates d’histoire et d’architecture qui s’entassent dans ce petit joyau. Dans la cathédrale baroque par exemple dédiée à la Vierge Marie, il reste des colonnes d’un temple grec de l’antiquité dédié à la déesse Athéna ! Mais je me suis laissée porter par l’atmosphère impossible à décrire de ses ruelles, palais, églises, de son port et de sa promenade le long de la mer, côté couchant, le Lungomare Alfeo.  Ce fut le couronnement de mon voyage en Sicile !

Destinations concernées: 

Nos partenaires voyages

Location de vacances: Muchosol