• Suivez-nous

    Stay
  • Stay
  • Visitez
  • Contribuez

    Vous êtes le bienvenu pour raconter votre voyage ou apporter un commentaire, Pensez à vous inscrire ou à vous connecter si vous êtes déjà inscrit.

    Stay
  • Destinations
    Stay
  • Thèmes

Paris vu de haut

On aime : 
Paris Tours La Tour Eiffel vue de la Tour Montparnasse sur fond des tours de La Défense

Tour de tours. Entre deux voyages à l’étranger, l'occasion m'a été offerte par des amis de revoir la Tour Eiffel depuis son vis-à-vis, la Tour Montparnasse. Cette dernière semble élevée quand on la regarde dans le désert de tours qui l’entoure. Pourtant à 210 m de hauteur, cette vieille tour (elle a déjà plus de 50 ans), passerait complètement inaperçue au milieu des tours de New York, Dubaï ou Shanghai. Même chose pour la pauvre petite tour Eiffel qui avait pourtant établi un record mondial de hauteur en 1889, lequel avait tenu pendant 40 ans ! A 324 m aujourd'hui -en comptant large grâce à l’étirement de ses antennes- elle ne représente même pas la moitié du Burj Khalifa à Dubaï, la tour la plus haute du monde à 828 m ! Mais elle reste un monument historique qui attire les voyageurs du monde entier. 

Un soir de cet hiver, en montant en haut de la Tour Montparnasse, je suis bien tombé, si l’on peut dire en parlant d’une tour ! A 16h30, en cette fin de journée et par un ciel dégagé, toute la ville passait du doré à l’orangé. Le soleil déclinant allongeait, en parallèle de la rue de Rennes et jusqu’à la Seine, l’ombre de la tour en haut de laquelle j’étais.  Et un peu plus à l'ouest, la Tour Eiffel était bien là, en face, derrière le dôme en or des Invalides et devant le petit paquet de tours de la Défense. C'est une des plus belles vues panoramiques de Paris.  On y voit distinctement l’église Saint Sulpice (massive parce que proche), la pointe du clocher de Saint Germain des prés proche du dôme de l’Institut (l’Académie française) et l’immense bâtiment du Louvre, la Concorde et son obélisque qui fait le paon en déployant sa roue, le Panthéon flanqué de la tour de l’Institut du monde arabe, la Tour Eiffel avec la skyline de la Défense en arrière-plan, les trains qui ondulent sur les rails de la gare Montparnasse, et même au fond dans un halo de brume, le Sacré Cœur de Montmartre…  Quand la nuit tombe, la Tour Eiffel, se dresse dans sa robe scintillante de résille et son œil globuleux qui surveille la ville.

Aujourd'hui, mieux qu'il y a 127 ans (quand la Tour Eiffel est apparue), les voyageurs ont l'embarras de voir les villes du monde à travers leurs tours et parfois du haut de ces tours : le Burj Khalifa, la plus haute tour du monde (pour le moment) à Dubaï, les tours jumelles Petronas de Kuala Lumpur en Malaisie, la Shanghai Tower, la nouvelle One world trade center de New York, la Mercury City Tower de Moscou, et de bien d’autres encore,… Toutes les capitales du monde, comme les "downtown" des grandes villes américaines, asiatiques (Djakarta ou Singapour par exemple) ou même celles des autres continents ont la folie des hauteurs et sont affectées du syndrome de Babel qui assimile puissance et record de hauteur. Les "skyline" des grandes métropoles du monde essaient toujours de grappiller quelques mètres supplémentaires.

Destinations concernées: 

Nos partenaires voyages

Location de vacances: Muchosol